Intrigué, je me suis levé pour regarder par la fenêtre, j’aperçus alors…

lalibération.fr

Sharing is caring!

L’histoire récidive parfois les choses en les présentant dans un contexte plus ou moins pareil. Un beau matin dans la chambre d’un ami, après un moment cauchemardesque dans mon sommeil profond, je me réveille brusquement sans le savoir. Me voilà les yeux écarquillés, le cœur qui bat vite, les membres prêts à se défendre et à se battre contre l’adversaire. Finalement, je trouve en réalité que c’était une utopie qui n’arrêtait de me hanter l’esprit à chaque seconde que je respirais.

Assis pendant un long moment dans mon lit de cauchemar, les pieds à terre et la tête basse, je ne savais pas quoi faire et ne savais non plus vers où me diriger. C’est la première fois depuis un certain temps qu’une tel chose m’arrive. Il fallait donc savoir décoder ce qui était dans un message que l’on recevais d’une personne supersonique aussi bizarre, avec un corps abrupte et plein de forces surnaturelles et qui ressemblait à un immortel. Pourtant aucune idée d’incantations que je gardais dans ma cervelle.

A quoi sert ce genre de cauchemar ? L’homme que j’ai vu là, est-il un bourreau personnel ou collectif ? Voilà parmi tant de questions qui me venaient au fond du cœur. Dans tous les cas, je devrais connaitre le vrai sens de ce cauchemar car rien n’est  »nu au hasard ».

Aussitôt retrouvé le contrôle de mon corps tout entier, je me dirige vers la fenêtre pour observer les choses et avoir le temps de penser sur ce sujet qui m’a embarrassé à plus d’un titre. Quelqu’un d’inconnu et qui a une créature exceptionnelle que celle de la mienne ainsi que tous ceux que j’ai l’habitude de voir à longueur de journée (réel ou virtuel), vient me donner un code secret à l’intérieur duquel, se trouve la solution pour libérer un lieu des mauvaises gens (certainement des esprits maléfiques).

Faut-il l’appliquer ou garder au fond de l’estomac ? De toute façon, une chose reste claire. Si je devais choisir la première option, je devais rester loin de la femme pendant une période et cela pour éviter que le pire n’arrive. Or la seule personne qui avait l’habitude de m’expliquer des choses issues des rêves entre autre, était bien ma tendre moitié Fatim. Une petite amie avec qui j’ai tissé des liens depuis belle lurette et qui, après avoir reçu une partie de son éducation au près de ses grands parents au village, avait une certaine notion de la vie.

A part son charme exceptionnel et éclatant, Fatim avait ce don d’interpréter pas mal de choses et surtout les rêves. Quelques minutes après avoir pris une position face à la fenêtre pour observer dehors, Tim frappe à la porte et entre. Sans me saluée, elle me pose la question de savoir pourquoi un tel silence, puis la raison qui froisse ma figure ? Elle tente de me distraire mais en vain ! Elle s’approcha ainsi vers moi en cherchant de savoir la réalité.

Hélas ! Je l’explique tout ce qui s’est passé comme si j’étais entrain de réciter une leçon. Le visage ne cessait de fixer hors de la maison. Tim me stoppe et me dit de garder un moment de repos. Sans bouger un seul pas, j’entends une voix venir de l’extérieur de la maison et qui disait « tu aurais dû nous libérer car… » Je relance mon regard et j’aperçois quelque chose de surnaturelle qui me leva la main et continua son chemin, une seule fois.

Je raconte cela à ma  »Tima » qui me rassure qu’il n’ya rien de grave. Seulement qu’il ya « un monde différent du notre qui voulait céder le milieu et que cela était une occasion pour lui d’y quitter en ce sens qu’il ya une réciprocité de dérangement. » Le message codé dans mon rêve n’est plus d’actu car je l’ai partiellement oublié. Cela fait la seconde fois que je ne réussis pas. Pour la première fois, je n’ai pas prêté attention. J’avais juste pris cela à la légère et cette fois, ça devient aussi un autre échec.
Chiche !

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *